Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

                 

Le Jeûne

Imam al-Haddad

Augmente le nombre de tes bonnes actions, en particulier pendant le Ramadan, car la récompense d'un acte surérogatoire accompli à ce moment-là équivaut à celle d'un acte obligatoire accompli à tout autre moment. Ramadan est aussi un moment ou les bonnes actions sont rendues faciles et ou on a plus d’énergie pour les accomplir qu'à aucun autre moment. C'est parce que l’âme, paresseuse dés qu'on parle de bonnes actions, est alors emprisonnée par la faim et la soif, les démons qui la brident sont enchaînes, les portes du feu sont closes, les portes du jardin sont ouvertes et le héraut appelle chaque nuit, par ordre Divin : "O vous qui souhaitez des bienfaits, hâtez-vous ! Et vous qui désirez le mal, allez vous en ! "

Durant ce noble mois, tu ne devrais travailler que pour l'au-delà, et ne pas te soucier de quelque chose de mondain qui si nécessaire. Organise ta vie avant Ramadan de façon à te rendre disponible pour l'adoration au moment ou il arrive. Sois absorbé par les dévotions et approche-toi résolument de Dieu, surtout pendant les dix derniers jours. Si tu peux ne pas quitter la mosquée, sauf lorsque c'est absolument nécessaire, pendant ces dix dernier jours, fais-le. Prends soin d'accomplir les prières de Tarawih durant les nuits de Ramadan. A certain endroits, il est aujourd'hui habituel de les raccourcir à un point tel qu'on omet parfois certains éléments obligatoires de la prière, sans parler des Sunna-s. Il est bien connu que nos prédécesseurs lisaient le Coran entier durant cette prière, en récitant une partie chaque nuit de façon à l'avoir terminé au cour d'une des dernière nuit du mois. Si tu es capable de faire de même, alors cela te sera d’un grand profit. Sinon, le moins que tu puisses faire est d'observer les éléments obligatoire de la prière et ses convenances.
Sois attentif à la nuit du décret (laylat ul-qadr) qui est meilleure que mille nuit. Elle est une nuit bénie... Tout ordre sage est décrété durant cette nuit. Celui à qui cela est dévoilé voit les lumières éclatantes, les portes du paradis ouvertes et les anges montant et descendant. Il se peut ainsi qu'il voit toute la création se prosterner devant dieu, son créateur.
La plupart des savants sont d'avis que cela se passe dans les dix dernières nuit de Ramadan, et plus vraisemblablement pendant les nuit impaires. Un certain connaissant en a été témoin au cours de la dix-septième nuit, et c’était aussi l'opinion d' al-Hassan al-Basri. Quelques savants ont dit que c’était la première nuit de Ramadan, et beaucoup de grand savant ont affirmé que sa position n’était pas fixée et qu'elle variait à chaque Ramadan. Ils ont dit que la sagesse cachée sous tout cela est que le croyant doit se consacrer totalement à Dieu durant chaque nuit de ce mois dans l'espoir qu'elle corresponde avec cette nuit qui lui reste inconnue. Et Dieu sait mieux !
Hate-toi de rompre le jeûne dès que tu es sur que le soleil est couché. Retarde suhur aussi longtemps que tu ne crains pas le point du jour. Nourris ceux qui jeune et au moment ou il rompent le jeun en ne serait-ce qu'avec quelques dattes ou une gorgée d'eau, car celui qui nourrit quelqu'un au moment de la rupture du jeune reçoit autant de récompense que lui sans que cela diminue en rien la part de récompense de l'autre.
Efforce-toi de ne jamais rompre le jeûne ni de nourrir quelqu'un à ce moment-là si ce n'est avec une nourriture licite. Ne mange pas trop, prends ce qui est disponible de nourriture licite, ne marque pas de préférence pour ce qui est savoureux, car le but du jeune est de dominer l’appétit avide, et manger beaucoup de choses délicieuses contribuerait au contraire a l'augmenter et à le renforcer

 

Sources: Le livre de l'aide de l'Imam al-Haddad

Tag(s) : #RAMADAN

Partager cet article

Repost 0