Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Les gens du moyen age disaient que " le diable est le singe de Dieu". Il cherche à imiter Dieu, à se faire prendre pour lui, à le contrefaire. Satan n'est pas seulement une force d'opposition à Dieu, il cherche à le remplacer, à se mettre à Sa place, en tentant de, en donnant l'apparence d'être comme Lui. ce n'est pas une opposition frontale mais une séduction. Ces deux forces sont en nous. Comment les reconnaître , il est difficile de les identifier car nous sommes seul et même être, un seul moi. Quand je dis "Moi", je me sens Un, je ne me divise pas en Moi esprit et Moi âme. Ou réside la "jointure", ou se trouve l'articulation pour nous faire voir. Nous irons la chercher dans l'Iran du XIe siècle. Un des disciples de sheikh abu Said Abul Khayr raconte : " Au cours d'un hiver glacial, je me rendais avec le Sheikh Abu Said de Nishapour à Tus. Le froid était si vif que les pieds de Sheikh le faisaient souffrir. J'avais avec moi une très belle serviette, grande et chaude. Je pensais à la déchirer et à en donner la moitie au Sheikh pour qu'il en entoure ses pieds pour les protéger. Mais je ne pus m'y résoudre, car le tissu en était très coûteux. Une fois arrivé à Tus, un jour ou nous trouvions ensemble, j’interrogeai le maître : "Sheikh ! quelle est la différence entre l'inspiration divine et les susurrations de Satan ? Comment peut-on les distinguer ? Le Sheikh répondit : "L'inspiration divine, c'était de donner la moitié de ta serviette pour que les pieds de ton maître ne soient pas gelés, et la suggestion diabolique, c'est ce qui t'a empêché de le faire"...

Philippe Moulinet

Tag(s) : #SPIRITUALITE

Partager cet article

Repost 0