Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Extraits de poèmes de

Djalal ad-Din Rumi 

empreint de sagesse et de spiritualité 

 

Je t’aime ni avec mon cœur, ni avec mon esprit
Le cœur peut s’arrêter, l’esprit peut oublier
Je t’aime avec mon âme
L’Âme jamais ne s’arrête ni n’oublie…


J'étais mort, puis vivant.
Pleurant, puis riant.
Le pouvoir de l'amour est entré en moi,
et je suis devenu féroce comme un lion,
puis tendre comme l'étoile du soir.

 

On appelle le Bien-Aimé “repos de l’âme” ; et comment pourrait-on trouver quiétude et repos ailleurs qu’en Lui ?

 

 Celui qui a soigneusement rangé les graines rubis dans un fruit de grenade ...Sait dans quel cœur te placer.
 

Ne reste que parmi les amoureux, des autres éloigne-toi.
Bien que ta flamme embrase le monde,
Le feu meurt par la compagnie des cendres.

 

Parie tout sur l'amour, si tu es un véritable être humain.
 

L'amour demande : sois vivant
Car de mort rien ne peut sortir.
Sais-tu qui est vivant ?
Celui qui naît d'amour.

Cherche-nous dans l'amour
Cherche l'amour en nous.
Tantôt je le vénère,
Tantôt il me vénère.

 

Les amoureux ne se rencontrent finalement pas quelque part. ... Ils sont l'un dans l'autre tout au long.
 

La blessure est l’endroit où la lumière entre en vous.
 

Vous devez garder votre cœur brisé jusqu’à ce qu’il s’ouvre.

 

Ô mon fils, brise tes chaînes et sois libre !
Combien de temps demeureras-tu esclave de l'argent et de l'or ?

Par l'Amour, le corps terrestre a pris son essor vers les cieux : la montagne se mit à danser et devint agile.

 

Des degrés subtils de domination et de servitude sont ce que vous appelez amour. Mais l'amour est différent : il advient dans toute sa plénitude, là, simplement, comme la lune à travers la fenêtre.
 

Ta tâche n'est pas de chercher l'amour, mais simplement de chercher et trouver tous les obstacles que tu as construits contre l'amour.
 

Deviens comme la neige fondante ;
Lave-toi de toi-même.
Avec amour, ta voix intérieure trouvera une voix
Qui grandira comme un lys blanc silencieux dans le cœur.

 

Dans l’homme existent un amour, une douleur, une inquiétude, un appel, de sorte que s’il possédait les cent mille univers, il ne pourrait trouver le calme et le repos.
 

L’amour est un océan infini, dont les cieux ne sont qu’un flocon d’écume. Sache que ce sont les vagues de l’Amour, qui font tourner la roue des cieux.
 

Je n'appartiens à aucune religion.
Ma religion est l'amour.
Chaque cœur est mon temple.

 

Sans Amour le monde serait inanimé. - Chaque atome est épris de cette perfection - Et se hâte vers elle. - A chaque instant retentit de tous côtés l’appel de l’amour.
 

Je vivais au bord de la folie, voulant connaître des raisons, frappant à une porte.
Elle s'est ouverte.
J'avais frappé de l'intérieur !

 

Ces mots magnifiques que nous avons dit à l'autre sont cachés dans le cœur secret du ciel. Un jour comme la pluie, ils vont verser notre histoire d'amour partout dans le monde.

 

Par-delà les idées du bien et du mal,
Il y a un champ.
Je t'y retrouverai.

 

Si tu coupes un atome, tu y trouveras un soleil, et des planètes qui tournent alentour.
 

La mort brise la cage, mais ne blesse pas l'oiseau.
 

Il y a une voix qui n’utilise pas les mots.
Écoute..!

 

Hier, j'étais intelligent et je voulais changer le monde. Aujourd'hui, je suis sage et je me change moi-même.

 

Sois vide de tout soucis
pense à qui créa la pensée !
Pourquoi rester en prison
La porte est grande ouverte !
Sors du labyrinthe des peurs.
Vis en silence.

 

Ishtar dit à son grand-père : « Mais tu vas te perdre dans le désert ». « Celui qui a confiance ne se perd pas, petite âme, lui répond son grand-père. Celui qui est en paix ne s’égare jamais ».
 

Les gens exercent tous les métiers, tous les commerces, et procèdent à toutes sortes d’études : médecine, astronomie, etc., mais ils ne peuvent trouver le repos, car leur but n’est pas atteint.
 

Tous les plaisirs et toutes les fins sont telle une échelle ; chaque degré de l’échelle n’est pas un lieu de repos, mais un passage.
 

Heureux celui qui se réveille tôt, afin de raccourcir le long chemin, sans perdre sa vie à trébucher sur les degrés.
 

Cache tes (bonnes) actions non seulement aux yeux des autres, mais aussi à tes propres yeux, afin qu’elles puissent être en sécurité loin du mauvais œil.
 

En hiver, l’arbre accumule les éléments nutritifs. Les gens pensent qu’il est paresseux, parce qu’ils ne voient rien arriver. Au printemps, les bourgeons apparaissent. « Maintenant, il travaille », se disent-ils.
 

Le passé et le futur n’existent qu’en relation avec toi ;
tous deux ne sont qu’un, c’est toi qui penses qu’ils sont deux. 

 

Les 7 Conseils :

Dans la générosité et l’aide aux autres, sois l’eau courante
Dans l’affection et la miséricorde, sois le soleil
En taisant les défauts de l’autre, sois comme la nuit
Contre la colère et la fureur, fais le mort
Dans la modestie et l’humilité, sois comme la terre Dans la tolérance, sois la mer
Parais tel que tu es ou sois tel que tu parais.

 

- Tout l'univers est contenu dans un seul être humain : toi.
Tout ce que tu vois autour de toi, y compris les choses que tu n'aimes guère, y compris les gens que tu méprises ou détestes, est présent en toi à divers degrés. Ne cherche donc pas non plus Sheitan hors de toi. Le diable n'est pas une force extraordinaire qui t'attaque du dehors. C'est une voix ordinaire en toi.
"Si tu parviens à te connaître totalement, si tu peux affronter honnêtement et durement à la fois tes côtés sombres et tes côtés lumineux, tu arriveras à une forme suprême de conscience. Quand une personne se connaît, elle connaît Dieu."

 


 

Tag(s) : #RUMI
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :