Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

uoif22.jpg

 

 

Les musulmans de France, vivent, comme tous les autres citoyens français, les problématiques morales et matérielles auxquelles notre société fait face. A ce lot commun, s’ajoutent des difficultés qui les concernent d’une manière plus spécifique.

L’instrumentalisation politique et médiatique, les lois de circonstances et les raccourcis dangereux sont les maîtres mots d’un climat malsain nourri par une stigmatisation croissante de la composante musulmane dans notre pays. La parole et les actes islamophobes se sont libérés. Le débat sur l’identité s’est transformé, sans grande surprise, à une mise à l’index de la présence musulmane et les attaques aux symboles religieux se sont multipliées. Les musulmans de France craignent, à juste titre, que ce climat ne perdure et ne s’amplifie.

On peut aisément comprendre que dans des circonstances difficiles, les replis identitaires, et le racisme, qui prend aujourd’hui le visage de l’islamophobie, trouvent facilement un écho. Mais il en va de la responsabilité de chacun, et de la recherche sincère du bien commun, que ces dérives soient relevées et condamnées ; les difficultés ne devant jamais légitimer l’irresponsabilité.

Ce constat est fait alors que nous vivons dans un contexte mondialisé, où la valeur marchande s’est substituée aux valeurs morales, et où la primauté est donnée à l’éphémère. Les valeurs universelles doivent nous unir et nous rendre fraternels les uns vis-à-vis des autres. Ces valeurs sont de plus en plus bonnes à rappeler dans notre société.

A ce propos, la foi, pour tout croyant, est ce qui donne un sens à sa vie. Elle relève certes de l’intime, mais il serait insensé d’exiger son effacement pour qu’elle n’ait nulle manifestation dans la contribution du citoyen croyant à rendre notre société meilleure. Animé par la foi et le souvenir de Dieu, le musulman donne aux efforts qu’il déploie un autre degré de solennité. C’est par le rappel à cet ordre des choses que suggère la foi en Dieu, que le musulman essaye de lutter avec tous ses concitoyens pour plus de justice, plus de partage et plus de liberté. De ce fait, il ne s’agit pas de mettre l’engagement citoyen et sociétal en parallèle avec la foi ; ces deux motivations vont de paire. Nous avons à témoigner des avancées et des acquis de notre société, et nous avons tous à préserver ces acquis. Mais il reste impératif de relever les manquements et de combattre les injustices.

N’est-il pas temps de rompre avec l’illusion d’une société où la diversité est gommée ? Les citoyens musulmans, et il serait incongru de les couper de leur référence spirituelle, participent de l’enrichissement auquel notre société procède jour après jour. L’enrichissement de l’identité de notre société ne passe pas par l’effacement de la visibilité des citoyens musulmans. Le véritable défi que les musulmans ont à relever dans notre pays, est celui de l’authenticité et de la participation effective. Ces objectifs doivent rester immuables, malgré le contexte de plus en plus difficile et hostile. Un citoyen ne peut être productif en se reniant ; il ne peut être fidèle à ses convictions en se repliant.

Nous avons, en tant que musulmans de France et d’Europe, à travailler, auprès des générations futures, sur cette conscience et cette participation enrichissante, sans oublier de continuer à défendre dignement notre image et notre liberté de culte. Vaste chantier qui exige une compréhension profonde de soi, de ses références et des défis qui nous attendent, une action sociale généreuse, une éducation solide et un engagement durable…

 

PROGRAMME

 

programmationlast-4b32f 

Tag(s) : #Pensées et réflexions...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :