Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Dieu dit dans Son Livre :

Rappelle le nom de ton Seigneur et te dévoue à Lui profondément. (73:8)

qadi thana’ullah panipati dit dans son tafsir mazhari (10:111) :

Sache que ce verset attire l’attention sur la répétition du nom de l’Essence (ism al-dhat), qui est " allah ".

Le sens est le même pour la fin du verset 6:91 de la sourate al-an`am :

Dis : " Dieu ", et mieux : laisse-les s’amuser à leur indiscrétion.

Le Prophète (que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui) a dit :

L’Heure (de la Résurrection) ne viendra pas tant que " allah ! allah ! " sera prononcé sur terre ".

Cette parole devient par une autre chaîne de transmission :

L’Heure ne viendra pas pour qui dit : " allah ! allah ! "

muslim rapporte les deux versions dans son sahih, Livre de la croyance (iman), ch. 66 intitulé dhahab al-iman akhir al-zaman (De la disparition de la croyance à la fin des temps).

L’imam nawawi dit dans son commentaire de ce chapitre (sharh sahih muslim) :

Sache que les narrations de ce hadith sont unanimes à propos de la répétition du nom de Dieu l’Exalté, pour les deux versions, et que c’est ainsi qu’on les trouve dans tous les ouvrages qui font autorité.

L’imam muslim place ce hadith en exergue au chapitre sur la disparition de la croyance (iman) à la fin des temps, bien qu’il n’y ait aucune mention de la foi dans le hadith. Cela montre que dire " allah ! allah ! " exprime la croyance. Ceux qui le disent expriment la croyance, alors que ceux qui ne le disent pas n’expriment pas leur croyance. Par conséquent, ceux qui combattent ceux qui le disent sont en réalité pires que ceux qui manquent de croyance et ne disent pas " allah ! allah ! "

nawawi met en avant l’authenticité de la répétition de l’expression pour établir que la répétition des mots " allah ! allah ! " sont une sunna ma’thura (pratique héritée du Prophète et de ses Compagnons) tel que. ibn taymiyya, quand il proclame que les mots ne doivent pas être utilisés seuls mais obligatoirement au sein d’une phrase, par exemple avec une forme vocative (" ya allah ! "), est en contradiction avec la sunna.

Celui qui sait que le dhikrallah ! allah ! " a été mentionné par le Prophète lui-même (que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui) n’a pas latitude pour réfléchir au fait que les Compagnons l’ont utilisé ou non, cela afin d’en établir la justification. Il suffit pour le justifier d’établir que le Prophète (que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui) l’a prononcé.

Celui qui sait que " allah ! allah ! " est un dhikr utilisé par le Prophète (que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui) n’a pas latitude pour faire objection à des formes similaires de dhikr telles que hu, hayy et haqq :

À Dieu appartiennent les noms les plus beaux . Invoquez-Le par eux. (7:180)

Quant au hadith des quatre-vingt dix-neuf noms, il ne limite pas le nombre des noms de Dieu à quatre-vingt dix-neuf, ainsi que le montre clairement nawawi dans son commentaire de ce hadith.

Il est établi que bilal utilisait le dhikrahad ! ahad ! " pendant qu’il subissait la torture. ibn hisham raconte dans sa sira (et ibn hajar cite dans al-isaba - 1:171 #732) :

bilal était un musulman très croyant, au coeur pur ... umayya ibn khalaf avait l’habitude de le faire sortir au moment le plus chaud de la journée, de le jeter sur le dos en plein milieu de la vallée et de lui poser un énorme rocher sur la poitrine. Puis il lui disait : " Tu resteras ici jusqu’à ce que tu meurs ou que tu renies Muhammad pour adorer al-lat ou al-`uzza ". Lui répétait, en endurant son supplice : " ahad ! ahad ! - Un ! Un ! "

Il faut remarquer que la traduction de siddiqi du sahih muslim fait une erreur dans la première version citée plus haut. Elle dit : " L’Heure ne viendra pas tant que des supplications seront adressées à Dieu " alors que la seconde dit : " L’Heure ne viendra pas pour quiconque adresse des supplications à Dieu ". Elles sont erronées de point de vue de la traduction mais elles sont correctes du point de vue du commentaire, puisque dire " allah ! allah ! ", c’est une supplication comme l’est toute adoration, conformément au hadith du Prophète (que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui), que rapportent tirmidhi et d’autres : " Une supplication, voilà ce qu’est l’adoration " Pourtant, en ce qui concerne l’authenticité de la traduction, le mot " expression " mis en avant par tirmidhi doit être gardé tel quel dans toute explication du hadith. Il ne s’agit pas seulement d’adresser une " supplication à Dieu " mais il s’agit bien de prononcer l’expression " allah ! allah ! " selon les propres mots du Prophète (que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui).

Tag(s) : #LE DHIKR

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :