Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cet article s’adresse avant tout à ceux et à celles qui souhaitent se convertir à l’Islam. Car bien que l’entrée en Islam soit quelque chose en soi-même facile à réaliser en apparence, il convient également de comprendre réellement les tenants et aboutissants de cette religion.

Ainsi, une conversion rapide et non réfléchie peut avoir des effets plus négatifs que positifs suivant les personnes, et c’est dans le but de donner quelques conseils aux futurs convertis que nous avons écrit ces lignes.

Se documenter

La première étape de toute démarche spirituelle doit être la documentation. Et si cela peut paraître simple de prime abord, il convient tout de même de le rappeler.

Personne ne peut en effet adhérer à une idéologie, un parti politique ou une religion dont il méconnaît les fondements, les pratiques rituelles, les obligations et les interdits.

De nos jours, l’accès à l’information s’est considérablement amélioré depuis l’apparition d’Internet, aussi les aspirants à la vérité n’ont-ils plus la nécessité de parcourir des jours entiers de marche pour aller chercher le savoir, comme c’était le cas il y a de cela seulement quelques siècles. Ainsi même si le net constitue un des moyens les plus facile et gratuit de se renseigner sur tous les sujets, y compris la religion, il est nécessaire de posséder la bonne démarche et éviter les sites web qui par leur manque de contenu ou d’authenticité dans les sources cités, peuvent corroborer à desservir l’internaute, en place de l’aider. Aussi, sur notre site « Islam de France », nous nous engageons à vérifier chaque source utilisée pour la base d’un article en spécifiant, voir en mettant de côté toute information nous paraissant fallacieuse, contraire à la tradition et non conforme aux enseignements authentiques de l'islam.

La bibliothèque reste toutefois un bon lieu pour trouver de la documentation, mais la connaissance d’un pratiquant dans son entourage ou la visite de la mosquée de son quartier restent les meilleurs moyens de mieux comprendre en quoi consiste le fait d’être musulman et ce que cela implique au quotidien.

Pour les plus curieux il existe également de nombreux débats religieux et scientifiques disponible dans divers formats interactifs (Audio, video... ) et conduits par d’éminents savants en théologie, et qui seront à même de vous éclairer sur des facettes souvent méconnues de l’Islam.

Prendre du recul

Une fois toutes les informations récoltées sur la religion que vous jugez bonne à intégrer, il reste encore une étape, qui est sans doute la plus décisive : la prise de recul.

La conversion à l’Islam (et à toute religion d’ailleurs) demande ainsi une intense réflexion. Comme le disait le prophète Muhammad (PBSL) à ses compagnons : « Je n’ai invité personne à embrasser l’islam sans qu’il y ait en lui du recul, de la réflexion et de l’hésitation, sauf Abû Bakr Ibn Abî Quhâfah. Il n’a pas attendu un instant lorsque je lui en ai parlé et n’a point hésité. »

Cependant, il est formellement déconseiller de se convertir à l'islam pour une raison autre que la foi en Allah, car l'hypocrisie est considérée en Islam comme un péché encore plus grave que l'incroyance.

Aussi, le désir d'épouser plusieurs femmes, de travailler dans un pays pétrolier ou la volonté d'appartenir à une idéologie inquisitoire ou révolutionnaire, ou encore le désir d'essayer une croyance de retour d'un voyage « exotique » ne doivent en aucun cas être des motifs susceptibles de justifier une conversion à l'islam.

Il faut donc prendre en compte que c'est une partie de notre vie toute entière que l'on risque de changer en adhérant à l'islam. Toute précipitation dans la conversion est donc à proscrire. Une période de prise de distance par rapport à cet acte est fortement conseillée. Cette période peut prendre une à plusieurs semaines suivant les personnes et leur cheminement culturel, intellectuel et spirituel par rapport à la nouvelle religion qu'ils désirent adopter.

 

La Chahada

Lorsque le futur converti se sent enfin prêt à intégrer la Ummah, il peut franchir le pas en prononçant la Chahada, processus indispensable pour être considéré comme musulman à part entière. Voici la phrase à prononcer :

"Ach-hadou an la ilaha illa Allah wa ach-hadou anna Mohamadane Rassouloullah" qui signifie : "J'atteste qu'il n'y a de Dieu qu'Allah et j'atteste que Muhammad est son Messager".

Cette prononciation doit être faite à deux niveaux :

- Le premier se situe au niveau du « cœur » du converti, car ce dernier doit croire réellement en les paroles qu’il prononce et être suffisamment convaincu de la véracité de la Chahada.
- Le deuxième consiste en la prononciation de l’attestation de foi devant un ou des témoins, ou devant un imam dans une mosquée.

Une fois la Chahada prononcée, le converti est désormais musulman, il appartient dorénavant à la grande famille de l’Islam, et est égal à n’importe quel autre membre de sa communauté devant Dieu. D’ailleurs en Islam, tout les musulmans sont « frères » et se doivent mutuellement respect et assistance dans le besoin.

Cependant, il est préférable de se convertir en se rendant dans une mosquée reconnue officiellement, afin d'obtenir un justificatif de sa conversion. Ceci facilitera grandement l'obtention de visa pour effectuer un jour le pèlerinage (Hajj) par exemple.

Adaptation et pratique de l’Islam

Une fois la conversion effectuée, le croyant peut commencer à réfléchir à la meilleure façon d’aborder son quotidien avec cette nouvelle responsabilité qui lui incombe.

Il doit en effet garder en tête que le bon comportement est une des choses par lequel Dieu se satisfait le plus de sa créature, et s’améliorer soi-même au jour le jour, est ce que l’on appelle le vrai Djihad « Al jihad al-Akbar ».

Cette modification du comportement doit se faire cependant de manière progressive, et ne doit pas trop heurter les habitudes et les mœurs de la personne, ainsi que ceux de son entourage, tant que ceux-ci ne viennent pas en total contradiction avec les règles de l’Islam.

Rechercher le meilleur comportement vis-à-vis de Dieu, et de sa communauté, est un travail de longue haleine. Il est aussi important de ne point précipiter les choses, mais de garder en tête que chaque progression spirituelle, aussi faible soit elle doit s'entreprendre avec une réelle sincérité (a-niya al hasana) et en étant en totale conformité avec l'esprit de l'islam.

Aussi, il est fort conseillé au début de pratiquer l'islam dans son cadre privé sans trop heurter son entourage proche et direct (méconnaissant le plus souvent les rites islamiques), comme la famille, les amis... Il est important également de leur faire accepter progressivement sa nouvelle religion et son changement de comportement ; leur expliquer calmement et avec intelligence le pourquoi de ce changement, en quoi il est important pour un musulman pour bien mener sa nouvelle vie. Cependant, à ceux ou à celles qui subiraient les pressions de leur entourage proche, Dieu les conseillent dans le Coran de la sorte :

 


29.8. Et Nous avons enjoint à l'homme de bien traiter ses père et mère, et “si ceux-ci te forcent à M'associer, ce dont tu n'as aucun savoir, alors ne leur obéis pas”. Vers Moi est votre retour, et alors Je vous informerai de ce que vous faisiez.
Sourate 29 : AL-ANKABOU'T (L'ARAIGNEE)

 


Enfin, il est essentiel de garder en tête que l’Islam est une religion universelle dont les perspectives et les enseignements spirituels sont compatibles avec tout lieu et toute époque. Reste au musulman à trouver le juste dosage pour appliquer les préceptes de l'islam qui sont obligatoires, en tenant compte des réalités du monde profane et de l'époque moderne dans laquelle nous vivons.

Tag(s) : #ISLAM

Partager cet article

Repost 0