Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Le Ramadan étant un mois sacré, le jeûne imposé se doit d’être appliqué avec la plus grande rigueur, et il appartient au croyant de faire en sorte de respecter aux mieux, et si possible scrupuleusement chaque minute qu’il passe à jeûner, afin que son jeûne soit valide et qu’il soit validé auprès de son Créateur.

La pratique du jeûne est très stricte, aussi, la rupture de celui-ci peut être dû à plusieurs facteurs :
- ingurgiter quelques nourritures ou boissons que ce soit, même en très petite quantité.
- fumer (qui d'ailleurs reste une pratique que l'on peut considérer comme Haram, du fait de la toxicité de la cigarette
- dormir pendant la journée ou se réveiller après la prière de midi (car le jeûne doit être effectuer pendant un nombre d'heures suffisantes pour être considéré comme valable)
- avoir des relations sexuelles (que ce soit en couple ou seul) ou plus simplement tout ce qui provoque l'émission de sperme.
- l’éruption des menstruations pour une femme pendant le jeûne.
- apostasier (que ce soit par la bouche, la pensée ou par les actes). De même l'intention ou non n'est pas important dans ce cas, car chaque journée du Ramadan étant sacrée, le jeûne doit être pratiqué avec le plus de sérieux.
- mentir ou avoir un caractère désobligeant, voir se mettre en colère.
- rompre le jeûne avant le dépassement de l'heure de fin de ce dernier

En cas de rupture du jeûne, 2 solutions sont possibles :
- Dans un cas d'acte involontaire (comme boire un peu d'eau en voulant se rincer le visage pendant ses ablutions, ou alors en respirant la fumée de cigarette d'une personne à proximité de soi), la journée de jeûne peut se poursuivre normalement
- En cas d'acte volontaire (donc parmi les cas listés ci-dessus), le prophète Muhammad (PBSL) nous a enseigner les obligations suivantes : nourrir 60 pauvres, ou jeûner 60 jours consécutifs ou affranchir une nuque d'esclave (Cette pratique est désormais caduque du fait de l’abolition de l’esclavage de nos jours).

Al Ghazali enseigne également dans son livre, « Al Ihya » (le renouveau), que le fait de dormir pendant le jeûne invalidait ce dernier, du fait qu’il perdait du coup tout son sens symbolique et ses bénéfices. De même, il faut éviter de manger et de boire avec avidité une fois l'heure de rompre le jeûne arrivée. Ainsi, le jeûneur peut réfréner au mieux ses passions et se rapprocher de Dieu le plus possible.

La pratique du jeûne du Ramadan doit donc être réalisée avec le maximum de sérieux dû à cette période sacrée du calendrier musulman. A travers le respect de tous ses interdits, le musulman doit de se soumettre aux différentes obligations énoncées plus haut pour espérer que Dieu améliore son comportement.

Tag(s) : #RAMADAN

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :