Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

    531932_639103052782944_495521453_n.jpg


Les règles principales du jeûne du Ramadan sont, de s'abstenir de manger, boire, avoir des rapports sexuels du matin jusqu'au soir. Mais le jeûne n'est pas que physique, aussi le jeûneur doit-il faire preuve d'avantage de patience qu'il n'en a l'habitude et faire en sorte de se consacrer davantage à Dieu en laissant tomber temporairement ses loisirs quotidiens.


En pratiquant le jeûne, le croyant va devoir arriver à restreindre ses pulsions de gourmandise, à améliorer son hygiène alimentaire, et à tenter de maintenir son objectif journalier qui est de se soumettre pleinement à Dieu, aussi bien physiquement que mentalement. La foi s'en trouve ainsi augmentée, et établir un lien plus fort avec Dieu qu'à l'accoutumé permet au croyant de restreindre son mauvais comportement et tenter de multiplier les bonnes actions.

Le jeûne n'est donc pas seulement celui du ventre, mais celui des cinq sens, qui sont également à préserver autant que possible, du matin au soir lors de la rupture journalière.


De même, l'exercice spirituel que représente le jeûne montre à l'homme que ce dernier est capable de manquer des repas qu'ils pensaient à priori indispensables. Le jeûne permet de développer sa volonté, par l'intention ferme de rechercher l'agrément de Dieu en évitant à tout prix de rompre le jeûne. L'homme est alors par la même plus réceptif aux bienfaits, apparents ou cachés, apportés par le jeûne, et qui lui sont octroyés par son Seigneur, ceci par une dévotion plus grande qu'à l'accoutumé envers Allah.


Le but du jeûne est avant tout l'apprentissage de la crainte divine. En recherchant cet état de piété le plus pur possible (le seul critère de supériorité d'un individu par rapport à un autre pour Dieu), le jeûneur est amené à faire taire en lui chaque passion, chaque appel de Satan qui se passe en lui. Il apprend ainsi à dominer ses pulsions, et ceci dans la crainte de Dieu, qui est le seul que l'homme se doit de craindre, et nul autre.


Le Prophète Muhammad (PBSL) a affirmé que « l'aumône purificatrice du corps est le jeûne », et dans un autre hadith : « Jeûnez et vous acquerrez la santé ». Il est un repos qu'on assigne à l'appareil digestif, débarrasse le corps des parasites, et assainit les intestins.

Al Ghazali, un savant musulman, a judicieusement enseigné à ses pairs qu'il y avait en fait 3 niveaux de jeûnes, celui du corps, celui de l'esprit et celui du cœur :

- Le jeûne du corps est réalisé lorsqu'on s'abstient de manger, de boire ou d'avoir des rapports sexuels pendant la période du lever au coucher du soleil.

- Le jeune de l'esprit signifie s'abstenir de pécher par la vue, l'ouïe ou la parole, afin d'aspirer à se rapprocher au plus près d'Allah. La conscience du mal à éviter s'aiguise ainsi.

- Le jeûne du cœur correspond au désintéressement de la vie d'ici bas et à tourner chacune de ses pensées vers Allah.


Le mois de Ramadan est pour Dieu le mois de la patience, de la miséricorde, du pardon et le mois de la révélation du Coran. Aussi, ce mois doit-il donner lieu à plus de recueillement de la part des fidèles, à plus de récitations de versets coraniques et de Hadiths, ainsi que plus de salats envers Dieu, et une présence fortement conseillée aux prières de Taraouih (Après chaque dernière prière).


Dans un hadith divin rapporté par le prophète (PBSL), Dieu dit :
 « Toute bonne action est pour le Fils d'Adam (l'homme) excepté le Jeûne qui est pour Moi, et c'est Moi qui le récompense. Le jeûneur a deux joies : lorsqu'il rompt son jeûne, il se réjouit, et lorsqu'il rencontre Son Seigneur, il se réjouit d'avoir jeûné. L'haleine du jeûneur est plus parfumée auprès de Dieu que l'odeur du musc ».. (Hadith Qodsi, rapporté par Mouslim).


Le Prophète Muhammad (PBSL) a dit du mois de Ramadan : « C'est un mois où vous êtes les Invités d'Allah et Ses honorés ». Il est donc impensable de refuser pareil invitation.


Dans un monde où la matière domine l'essentiel de notre quotidien, le jeûne du mois de Ramadan est là pour permettre au croyant de relativiser cette vision matérialiste de la vie terrestre et de lui donner les moyens nécessaires pour combattre le reste de l'année ses passions et ses mauvaises pensées.

Tag(s) : #RAMADAN

Partager cet article

Repost 0