Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

    ahmed-tijani.png

Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) a dit :


    "Louange à Dieu. Le louer est un devoir, comme il est approprié. Sache, que Dieu nous guide dans la voie de sa guidance, que la dureté du cœur est l’un des plus grands problèmes, elle est la plus grande épreuve après la mécréance.

Les raisons de la dureté du cœur sont englobées dans ce que je vais vous raconter maintenant. Si on les évite, le cœur s’adoucit et s’éveille au bien."


Elles sont ce qui suit :


- La persévérance dans n’importe quelles mauvaises actions.

- La longue espérance de vie.

- La colère en dehors de la cause de Dieu.

- La jalousie vis-à-vis des croyants.

- L’amour de ce bas monde.

- L’amour du pouvoir.

- Parler ou agir dans ce qui ne nous concerne pas même dans le peu.

- L’excès de rire.

 - L’excès de plaisanterie.

 - La joie pour des choses éphémères.

 - Le souci qui est dû à leurs pertes (les choses éphémères).

- L’insouciance face à l’évocation d’ALLAH.

- L’insouciance face à la pensée concernant les difficultés de l’au-delà comme la tombe, le jour de la résurrection et ses difficultés, le feu et ses châtiments, le paradis et ses bienfaits et ainsi de suite.

- La distraction qui nous empêche de penser à cela.

- Fréquenter les gens imprégnés par les jeux et les distractions, en écoutant leur parole et en s’installant avec eux loin d’une nécessité religieuse.>

- La compagnie des sots immatures intellectuellement et religieusement.

- Manger l’illicite et le douteux.

- Le rassasiement.

- L’excès de consommation d’eau.

- L’excès des passions.

- L’excès du sommeil.

- L’excès dans les pensées du cœur en dehors de ceux concernant ALLAH et les états de l’au-delà tel que la tombe et ce qui s’y rapporte.

- L’insuffisance de Dhikr.

- L’autosatisfaction.


Ce sont les 24 raisons, chacune parmi elles est la cause de la dureté du cœur.

Celui qui veut adoucir son cœur doit s’attacher aux raisons opposées en délaissant celles-là, je cite :


- Le rappel continu de la mort avec un réel repentir.

- La courte espérance de vie ici-bas par l’omniprésence de la pensée de la mort à chaque souffle.

- Sentir la présence d’ALLAH à chaque instant par le cœur, la langue et les membres.

- La colère doit être évitée dans tous les cas sauf pour Dieu.

- L’éloignement de la haine éprouvée pour les musulmans en général parmi les amis, les ennemis et les conseillers.

- Le renoncement à la vie d’ici-bas.

- L’éloignement de toutes les formes de pouvoir ainsi que ses causes.

- Délaisser ce qui ne nous concerne pas par les paroles et les œuvres.

- Le long silence si ce n’est pour évoquer ALLAH.

- La tristesse prolongée face aux situations dans l’au-delà.

- L’éloignement des plaisanteries et de ces gens.

- L’éloignement de la calomnie et de ces gens en ne s’installant pas avec ceux qui n’évitent pas la calomnie même peu.

- Délaisser la joie pour des acquis éphémères.

- Délaisser la tristesse lorsqu’on se sépare des choses éphémères.

- Etat d’éveil en faisant le dhikr.

- La réflexion prolongée au sujet de la mort, de la tombe, des états du jour de la résurrection, les degrés de la géhenne et ses supplices, ceux du paradis et de ses bienfaits.

- S’isoler de la compagnie des hommes en général sauf ceux qui nous aident à évoluer en religion, tel que pour les prescriptions, le rappel et l’exhortation, le cheminement.

- Ne pas prêter attention aux paroles des gens et éviter de s’installer avec eux.

- La compagnie des vertueux qui nous aide à évoluer dans la voie de l’au-delà et incite à s’attacher à elle. Sinon, s’il n’existe pas, l’isolement est préférable.

- Manger le licite autant que possible.

- Subir la faim et la soif. Ce qu’on veut dire de la faim et de la soif c’est le juste milieu sans carence et ni excès.

- Abandonner toutes les formes de passion en gros et en détail, sauf pour une nécessité extrême.

- La persévérance dans les veillées sans excès, ni carence.

- Abandonner les pensées du cœur dans autre chose que Dieu et les situations de l’au-delà.

- Multiplier le Dhikr d’ALLAH.

- Considérer son ego comme un ennemi en abandonnant tout effort fait dans l’objectif de satisfaire son ego et éviter de se venger pour lui (l’ego).


Tous ces principes sont les causes de la douceur du "cœur".

Texte tiré du livre Jama’de Sidi Mohamed ibn Mechri (qu’Allah l’agrée)

Recherche et traduction par la Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe
 

Tag(s) : #Seïdina Ahmed Tidjani

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :