Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

dixreglessoufisme

La deuxième règle

    "L'intention sincère 

 

Oeuvrer pour Allah sans associé ni association. Le Prophète (sbls) a dit : "Adore Allah comme si tu le voyais, si tu ne le vois pas, sache que Lui te voit." Les signes indicateurs (du Ikhlas) sont le fait que :

1 - Rien d'autre que la vérité ne te satisfaisait plus.

2 - Rien d'autre que la Vérité n'est considéré par toi comme chose évidente.

3 - Enfin, que tu évites la créature. Car le préféré d'Allah (sbsl) a dit : "Malheur à l'esclave du Dinar." (l'argent)

4 - Abandonne pour Allah tous tes désirs, car le Prophète (sbsl) a dit : "Il est du bon Islam de l'homme qu'il abandonne tout ce qui ne le concerne pas."

 

Parmi les choses les plus importantes à abandonner : les choses douteuses. Prends garde qu'elles ne t'atteignent. Le Prophète (sbsl) a dit : " Eloigne-toi de tout ce qui crée en toi le doute pour ce qui ne le crée pas." Lorsque ces trois principes seront consolidés, ils feront mûrir en toi les fruits de la dévotion. Tu seras dans ce monde, mais seulement par la forme, quand à l'essence, tu vivras dans l'autre monde. Selon ta volonté et ta constance dans l'action et l'inaction, tu auras ta part du célèbre Hadith qui dit :"Sois dans ce bas monde  tel un immigré, ou un passager, considère toi parmi les gens des tombes."

 

Les preuves du contentement sont le fait :

- De s'en tenir à ce qui te protège de la chaleur, du froid, et de la faim. Le Prophète (sbsl) a dit : "Quelques petites bouchées qui tiennent droit le dos de l'homme lui suffisent."

- Le détenteur du froment n'envie pas celui des céréales. Celui qui détient la valeur du creux du noyau de la datte ne regarde pas vers celui qui détient celle d'une petite auge.

 

- Celui qui se contente du licite ne consomme pas tout ce qui lui est permis, ses ailes ne se battent point sur les choses douteuses.

Les signes du Ghrarib (l'étranger) : La légéreté du fardeau, et ne pas etre lié à une lourde charge. Abandon de la mendicité, car elle pousse (les donneurs) vers l'ombre (la dignité) du Gharib.

Les signes du mort : Sa préférence pour les choses importantes pour sa foi. Ses questions sur les exigences du moment.

Tag(s) : #Al-Ghazali

Partager cet article

Repost 0