Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

avs-j.jpg

Historique

La viande que nous consommons est-elle vraiment halal ?
La viande halal est-elle un produit de qualité et accessible à toutes les bourses ?
Comment se déroule l’abattage rituel dans les abattoirs ?


C’est pour répondre à toutes ces questions que des consommateurs musulmans prennent l’initiative, en 1991 de se rendre compte par eux-mêmes de la réalité du terrain.


Un triste constat très vite établi :

• Aucun contrôle sur site ne permet de garantir la qualité halal des viandes.
• Des bouchers musulmans dont la majorité s’approvisionnent à Rungis (Marché d’Intérêt Public) où les viandes issues d’abattage traditionnel et donc non halal, de basse qualité et non vendues sont proposées.
AVS (A Votre Service), association loi 1901 est créée en 1991 pour palier à ce manque.
Son rôle est de garantir la qualité halal des viandes et produits carnés et d’informer les consommateurs sur les points de vente.

AVS aujourd’hui :

• Nous employons aujourd’hui plus de cent cinquante personnes dont une centaine d’agents/contrôleurs.
• L’association est présente sur plus de quarante sites d’abattage, et de centres d’élaboration.
• Plus d’une centaine de boucheries ainsi qu’une trentaine de restaurants nous confient le soin de contrôler leurs commerces.
• AVS, c’est aussi plus de trente cinq mille tonnes de viandes certifiées halal (pour l'année 2009).

 

• C’est suite à une cruelle désillusion et déception qu’AVS, organisme de certification halal émerge en octobre 1991 (voir témoignage de Youssef BAOUENDI).

• En décembre 1991, les fondateurs d’AVS entreprennent leur première visite d’un abattoir et cette date confirmera le besoin vital et urgent d’un organisme de certification halal.

• Au delà des contrôles en abattoir, AVS entreprend des contrôles en boucherie et en août 1992, elle délivre son premier agrément.

• Bien qu’ayant choisi un cadre associatif pour développer ses prestations, elle répond aux mêmes exigences qu’une société et son premier contrôleur bénévole devient salarié en septembre 1992.

• Ses prestations de services en abattoir alors gratuites deviennent inévitablement rémunérées et AVS émet sa première facture en janvier 1993.

• AVS fait l’acquisition de son premier véhicule de fonction pour ses déplacements, en mars 1993.

• En mai 1993, AVS fait l’objet de son premier contrôle fiscal et en ressort avec un bilan positif et 100% de bonne foi.

• Afin de sceller ses relations professionnelles avec ses partenaires, AVS rédige son premier contrat en juin 1993.

• Conformément au contrat d’agrément, les abattoirs ne doivent servir les boucheries agréées AVS exclusivement en viandes certifiées AVS. Pourtant, certains ne jouent pas le jeu et AVS établit son premier constat d’huissier en juin 1994.

• Mais ce n’est seulement qu’en septembre 1994 qu’AVS fait appliquer sa première amende forfaitaire due au non-respect du contrat d’agrément.

• AVS se développe progressivement et déménage son siège social en mars 1995 en plein centre ville.

• En 1996, pour répondre aux attentes des riverains, AVS ouvre un centre culturel et met en place divers activités comme du soutien scolaire.

• En février 1997, AVS complexifie son système de traçabilité en le codifiant pour mieux le protéger.

• AVS prend de l’ampleur et forcément devient sujette à plus de contrôles comme les Services des Fraudes qui nous rendent visite en juin 1997. Encore une fois, ce contrôle est une victoire pour les membres de l’association.

• Moins d’un an après, en mai 2000, c’est un contrôle social auquel est soumise l’association et elle réalise de nouveau un sans faute.

• En novembre 2002, Le journal l’Express publie un article sur l’argent du halal et confond la société Zaphir, client d’AVS sur des fraudes et laisse planer la rumeur selon laquelle du sang de porc serait trouvé dans des produits carnés halal. Cette rumeur fait boule de neige et ne laissent pas indifférents les concernés ; ils obtiennent un droit de réponse qui vient rétablir la vérité et les disculper.

• En juillet 2003, AVS change de locaux pour davantage d’espace et s’installe au 70, Boulevard Anatole France à Saint Denis.

• Bénévole depuis 1991, notre président, Lahcene BELATOUI perçoit son premier salaire en janvier 2004.

• En novembre 2005, AVS créé une filiale sous le statut d'EURL : OpenClick ; il s'agit d’un studio multimédia chargé de gérer les travaux autour de sa marque et son logo.

• AVS prend de plus en plus d’ampleur ; elle recrute, mais doit aussi former ses nouvelles recrues. Elle monte son propre centre de formation sous le nom de FORMALI en novembre 2008.

• Notre notoriété grandissante sort de nos frontières et les Emirats Arabes Unis nous témoignent toute leur confiance et nous accréditent auprès du Ministère de l’Agriculture en janvier 2006.

• En juin 2006, AVS reçoit une invitation émanant du Ministère de l’Intérieur dont l’objet est tout simplement la présentation de l’association, son expérience et son savoir faire.

• En avance sur le halal mais en retrait concernant sa communication, AVS organise sa première conférence grand public en septembre 2007.

• Après une première conférence destinée au grand public dont les retombées se traduisent par une véritable réussite, AVS se tourne désormais vers les industriels et organise en avril 2008 une seconde manifestation qui suscitera le même engouement que celle de 2007.

• La crise de 2009 touche un grand nombre de sociétés mais épargne AVS puisqu’elle réalise en terme de tonnage de viandes certifiées, une augmentation de l’ordre de 5%.

• Septembre 2010, même rumeur qu’en 2002 mais avec une autre génération de consommateurs. Certains iront jusqu’à remettre en question la légitimité et l’honnêteté des membres d’AVS.

 

 

Sources : http://www.avs.fr/Article.aspx?id=42

 

Tag(s) : #Pensées et réflexions...

Partager cet article

Repost 0