Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

islam1.jpg

 

 L'affermissement de la foi 

«Et tout ce que Nous te racontons des récits des messagers, c'est pour en raffermir ton coeur. » (Sourate Houd, [11:120] )

Ainsi, la citation de toutes ces leçons donne aux coeurs des croyants une fermeté plus grande et une énergie supérieure à celles qu’ils avaient auparavant. Donc, à chaque fois que nous nous rappelons le Prophète (pbl) ou bien que nous récitons son histoire, la communauté demeure dans un état d’éveil.

En effet, en récitant l'histoire de celui pour qui nous implorons Allah de lui accorder les plus nobles degrés et l’apaisement de coeur le plus salutaire, les âmes seront sereines et chargées de bonne volonté.

La miséricorde divine touche ceux qui sont heureux de la venue du Prophète  (pbl)  

Dis: "[Ceci provient] de la grâce d'Allah et de sa miséricorde; Voilà de quoi ils devraient se réjouir. C'est bien mieux que tout ce qu'ils amassent". Sourate Younés (10), verset 58

Exprimer sa joie pour la naissance du Prophète (pbl) et célébrer son anniversaire comporte des effets bénéfiques, par la miséricorde d’Allah, même sur les incroyants. Ceci est mentionné dans Boukhari qui rapporte en effet: «Chaque Lundi Abou Lahab est libéré de son châtiment, dans sa tombe, parce que de son vivant il libéra sa servante Thouwayba lorsqu'elle lui rapporta la nouvelle de la naissance du Prophète (pbl) son neveu».

Chamsouddin Mouhammad ibn Nasirouddin ad-Dimashqi a écrit à ce sujet dans son livre Mawrid as-ada fi Mawlid al-Hadi:

Si un mécréant qui était condamné pour l'éternité à l'enfer avec «Tabbat yada Abi Lahab» (sourate 111) gagne un sursis tous les lundis parce qu'il s'était réjoui de la naissance d'Ahmad, que pensez-vous du serviteur qui, toute sa vie, fut heureux avec Ahmad et qui, mourant, dit: La ilaha illallah Mouhammadoun Rassouloullah? 

 Un encouragement pour les croyants   

Ibn Kathir mentionne aussi que d'après les Sahabas, le Prophète (pbl) chanta ses propres éloges et récita de la poésie au sujet de sa propre personne en pleine bataille de Honayn dans le but d'encourager ses Compagnons et de faire peur à ses ennemis. Ce jour-là il dit: «Je suis le Prophète, en vérité! Je suis le fils de 'Abd al-Moutalib!»

Manifester notre joie aux non-croyants peut les amener à la foi !  

On raconte qu’à Bassora, ville située au sud de l’Irak, un homme célébrait tous les ans des festivités à l’occasion du Mawlid du Prophète. Cet homme avait un voisin juif, et la femme de ce dernier lui avait dit : « Qu‘a-t-il notre voisin musulman à dépenser beaucoup d‘argent tous les ans au même mois ? Son mari lui répondit : « Il prétend que son prophète y est né. »

Lorsque cette femme s‘est endormie cette nuit-là, elle a vu en rêve un homme de qui émanait beaucoup de prestance, de sérénité et de charisme en plus des lumières de son apparence. L’homme marchait entouré de ses compagnons, et il était aussi resplendissant que la pleine lune. La femme dit alors à l’un des compagnons de cet homme magnifique : « Qui est cet homme ayant tant de lumière ? » Et, le compagnon lui répondit : « Cet homme est le Prophète arabe qui est l’élu d'Allah. » Elle dit alors : « Me parlera-t-il si je lui parle ? » Il lui répondit : « Il n’est ni orgueilleux ni tyrannique. » La femme juive parla alors au Prophète (pbl) :« Ya Mouhammad !» ; le Prophète (pbl) lui répondit avec de douces et tendres paroles. Elle lui dit : « Tu me réponds ainsi, alors que ma religion est différente de la tienne ? 

Le Prophète (pbl) lui répondit alors :« Je t’ai répondu de la sorte tout en sachant qu‘il t’a été prescrit d’être bien guidée. »

La femme reprit : « Tu es un Prophète noble, et tu possèdes un caractère éminent, alors tends la main en ma direction en signe de ma conversion car, pour ma part, je témoigne qu’il n’est pas de divinité à part Allah et je témoigne que toi Mouhammad, tu es le Messager d'Allah. »

Ensuite, elle a fait le voeu du fond du coeur de donner en aumône tout ce qu’elle possédait, par joie de sa conversion à l'Islam, et d’organiser une célébration du Mawlid dès le lendemain matin.

Quand elle s’est réveillée, elle a prononcé les deux témoignages de la Foi pour se convertir à l’Islam. Plus tard, elle a remarqué que son mari avait déjà préparé un grand repas et qu’il était très enthousiaste. Elle lui dit : « Je vois que tu es très enthousiaste, pourquoi cela ? » Il lui répondit : « Ceci est grâce à celui qui t‘a amené à te convertir cette nuit. » Alors, elle lui demanda : « Qui est celui qui t’a divulgué ce secret et t’en a informé ? » Il lui répondit : « C'est celui grâce auquel je me suis converti après toi, lorsque je me suis réveillé. »

 La transmission aux nouvelles générations de l'amour du Messager (pbl)     

Cet aspect a été notamment souligné par le Cheikh Al Qarqawi dans sa fatwa pour le Mawlid.

De plus, transmettre l'amour du Prophète (pbl) et de sa famille aux enfants est cité dans le hadith sur les priorités de l'éducation, avant même l'apprentissage du Coran : "Apprenez à vos enfants à acquérir 3 vertus : l’amour de votre Prophète, l’amour de sa famille, ainsi que la lecture du Coran Charif, car ceux qui portent en eux le Coran Charif seront à l’ombre du trône d’Allah, au jour où il n’y aura plus d’autre ombre que la Sienne".

 

Tag(s) : #LE PROPHETE MUHAMMAD (psl)

Partager cet article

Repost 0