Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

n1621013061_72391_6036.jpg


Ibn Ata Allah al Iskandari dit:
« Celui qui aime n’attend pas de l’autre une contrepartie , Celui qui aime se sacrifie pour son bien-aimé. »
La mahabba (amour) remplit le cœur d’attachement et d’attirance pour une personne ou pour quelque chose qui attire l’âme, que ce soit dans ce bas-monde comme l’argent, les femmes, le pouvoir, les plaisirs terrestres ou ceux de l’au-delà.

 

Il existe plusieurs sortes d’amour : un amour blâmable, c’est celui contre lequel Allah a mis en garde comme ceux cités dans le Coran : l’amour de la dunya, du pouvoir, de l’argent, des possessions. L’autre amour est celui qu’Allah a suscité sa recherche comme l’amour d’Allah, de son Prophète (saws), de sa famille et de ses compagnons.

 

La mahabba s’exprime et se reflète sur la personne : dans son comportement, sa façon d’être, d’agir et de réfléchir. Le cœur rempli de la mahabba est tourné complètement et entièrement vers son bien aimé. Par exemple : un homme qui aime une femme ; toute sa pensée et sa parole est pour elle ; mais c’est un amour éphémère, qui asservit et qui voile finalement car c’est l’amour d’une créature. Il en est de même pour l’amour de l’argent, du pouvoir ou de cette vie terrestre et de ses plaisirs et beautés futiles.

Le vrai amour est celui d’Allah, le cœur est ainsi rempli de la lumière divine qui rejaillit sur la pensée et l’action, le bon caractère, l’invocation, et la proximité divine des bien-aimés d’Allah. La vraie mahabba est celle pour la face d’Allah qui efface tous les désirs de ce bas-monde et aussi de l’au-delà.

Cet amour est un amour sincère, détaché de tout but. Car si on aime pour un besoin ou attend une contrepartie, c’est un amour incomplet. En réalité, on n’aime que soi-même, et on ne fait que répondre aux passions de l’âme charnelle qui cherche toujours la contrepartie et la satisfaction de ses désirs. C’est un amour passionnel qui crée des voiles sur le cœur.

En effet, la plupart des gens aiment et se rapprochent des autres pour un service. Par exemple les riches ou les gens de pouvoir, on aime le riche pour son argent, non pour lui-même, dès qu’il sera pauvre, tout le monde lui tournera le dos ; ou encore une belle femme pour sa beauté, une fois qu’elle n’est plus belle, on cherchera une autre. Car tout ce qui est sur cette vie terrestre est éphémère et par nature s’éteint. Le coran l’affirme ainsi : « Tout ce qui est sur terre s’éteint sauf la Face d’Allah »


Enfin et surtout, le vrai amour est synonyme de sacrifice. Le disciple doit sacrifier son âme, son argent et son temps pour l’amour d’Allah et son agrément. Il doit réaliser en lui-même cette mahabba sincère pour son maître qui est son guide vers Allah. C’est surtout grâce à sa compagnie qu’il peut espérer arriver à l’amour d’Allah et de son Prophète (saws). La mahabba du maître passe par celle des fuqaras et des créatures qui portent en elles la lumière d’Allah. L’amour du maître est lié aussi au respect des bases de la voie, réunion, écoute et suivi.

C’est enfin grâce au maître qui cultive dans le cœur du disciple cet arbre de la mahabba et lui permet de connaître et goûter à la connaissance et l’amour sincère d’Allah qui libère et apaise le cœur.

Source : Saveurs-Soufies

Tag(s) : #Hikam de ibn Ata' Allah

Partager cet article

Repost 0