Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

    Les-trois-singes-de-la-sagesse--1-.jpg

Une question m’interpelle, pourquoi nous les musulmans sommes-nous arrivé à un tel état de décomposition ? L’affaire Merah a malheureusement fait ressurgir cet état. Il y a chez certains musulmans un comportement dérangeant, celui de prendre fait et cause pour défendre l’un des leurs avant même de connaitre les tenants et aboutissants  sur une affaire et de crier de manière trop fréquente à l’islamophobie, au racisme…    

Avant de crier il faut attendre d’avoir mal !!!    

Je pense que l’une raison est que nous sommes incapables d’appeler au bien et d’interdire le mal comme cela nous est recommandé dans le Saint Coran et  par les paroles du Noble Prophète (Paix et Bénédiction sur Lui). Alors nous avons trouvé la facilité, rejeter les fautes sur les autres, parce que, pour bon nombre de musulmans un complot mondial s’organise autour de nous. Je réponds à cette théorie que si tel est le cas c’est justement à cause de notre faiblesse qui est dû au fait de ne pas interdire le mal et d’appeler au bien ne serait-ce qu’à notre entourage. Parce qu’on ne veut pas vexer, fâcher, contrarier ces proches nous avons pris pour habitudes de faire le singe, je ne vois rien, j’entends rien et je ne dis rien. Combien d’entre nous avons des membres de notre  famille, des amis, des voisins qui ne prient pas, qui jouent aux jeux, qui boivent de l’alcool qui font de fausse déclarations aux allocations, qui mentent, qui corrompent, qui maudissent à longueur de journée les non musulmans, qui se regroupent en bas des immeubles et dérangent le voisinage qui commettent des incivilités …  Ces comportement sont indigne d’un musulman, être un musulman ce n’est pas être comme les autres mais justement différents des autres.

Que soit issue de vous une communauté (de croyant) qui appellent au bien, qui ordonnent ce qui est convenable et interdisent le mal. Car ce sont eux qui réussiront. (3 : 104)

Celui qui appelle au bien recevra en récompense autant que ceux qui le suivent, sans que leur propre récompense soit diminuée en quoi que ce soit. Et celui qui appelle à l’erreur recevra en fardeau autant de péchés que ceux qui le suivent, sans que leurs propres péchés soient réduits en quoi que ce soit. Celui qui conseille le bien est égal de celui qui le fait.

Thirmidhi, Sunan (2594) Ahmad, Musnad (21949)

Ordonner ce qui est convenable et interdire le mal font partie des activités religieuses les plus éminentes, des fondations les plus solides de l’Islam, et représentent la mission la plus importante des musulmans. C’est par elles que les affaires sont mises en ordre et que chaque chose suit le meilleur cours. Quand elles sont négligées, les droits des gens se perdent, les limites sont transgressés, la vérité disparait, et le mensonge s’installe. Dans une telle situation, ce qui est convenable est tout ce que DIEU a imposé à Ses serviteurs et qu’Il aime les voir faire. Le mal est tout ce que DIEU n’aime pas les voir faire, ce qu’Il aime qu’ils évitent. Conseiller le bien et interdire le mal est une obligation, et il ne peut y avoir aucune excuse pour qui s’y soustrait. IMAM AL-HADAD

Le Prophète a dit (Paix et Bénédiction sur Lui)

Que celui qui est témoin d’une chose répréhensible, agisse pour la changer, et s’il ne le peut pas qu’il le fasse part la parole, et s’il ne le peut pas avec son cœur, et ceci n’est que le plus bas degré de la foi. Muslim, Sahih (70)

 

Selon une autre version il a dit :

Il n’y a au-delà de cela – c’est à-dire de la désapprobation du cœur-pas même le poids d’un grain de moutarde (de foi). Muslim, Sahih (71)

 

Il n’est pas des nôtres celui qui ne montre aucune compassion pour les petits d’entre nous, aucun respect pour les anciens, qui n’appelle pas au bien et n’interdit pas le mal. Ahmad, Musnas (2214)

Par Celui qui tient mon âme entre Ses mains, vous devez conseiller le bien, interdire le mal et punir l’injustice, sinon DIEU enverra sur vous un châtiment de Sa part. Abu Dawud, Sunan (3774)  

 

Quand les gens de ma communauté commenceront à craindre de dire à l’injuste qu’il est injuste, alors c’en sera fini d’eux. Al-Hakim, Mustadrak (7136)

 

DIEU n’accepte pas les excuses futiles ni les fausses justifications comme celles que les gens de notre époque invoquent pour se dispense de conseiller le bien et d’interdire le mal. Par exemple, ils disent parfois « Personne ne voudra accepter cela de nous, qu’il s’agisse de conseiller ou d’interdire. » Ou bien : « Cela nous causera un préjudice insupportable que de conseiller ou d’interdire. » Et encore d’autre choses du même genre, qui témoignent des peurs illusoire de ceux qui n’ont ni discernement au sujet de la religion de DIEU, ni inquiétude pour elle. Certes, le silence est autorisé quand l’éventualité d’un préjudice grave ou d’un rejet ne fait aucun doute. Mais, même en de telles circonstance, il est préférable et plus correcte de conseiller le bien ou d’interdire le mal, avec cette seule réserve que cela ne revêt plus du caractère obligatoire.

 

Il est surprenant de voir que ces gens (qui se taisent quand ils voient un méfait), sont au contraire bouleversés et incapable de rester tranquilles quand on les insulte ou quand on leur vole de l’argent, même une petite somme. Alors, ils n’avancent plus aucune des excuses qu’ils utilisent à d’autres moments pour justifier leur silence face à des choses répréhensible. Comment peut-on expliquer et comprendre cela sinon en remarquent que leurs personnes et leurs biens leur sont plus chers que leur religion ? Même si on admet que , s’il appellent au bien et interdisent le mal, ils ne seront pas entendus, qu’est-ce qui les pousse, alors à fréquenter des gens corrompus, et à se mêler à eux, alors que DIEU leur a ordonné de les éviter et de se détourner d’eux aussi longtemps qu’ils n’acceptent pas DIEU et son Messager ? On sait de façon indubitable, que ceux qui sont témoins de choses répréhensibles sans les désapprouver, alors qu’ils le peuvent, partageront les péchés de ceux qui les approuvent, même s’ils ne sont pas physiquement présents, même si la distance qui les séparent des actes en question est aussi grande que celle qui sépare l’orient de l’occident. Celui qui fréquente les gens corrompus et se mêle à eux, même s’il s’abstient de faire comme eux, DIEU le considère comme étant l’un d’entre eux. Si le châtiment les frappe, il en sera affecté comme eux. La seule voie vers la sécurité consiste pour lui a désapprouvé ce qu’ils font et à les exhorter à cesser d’agir ainsi et, au cas où ils refusent d’écouter et d’accepter la vérité, de s’éloigner d’eux et de les éviter tous.

 

Aimer, pour l’amour de DIEU, ceux qui lui obéissent, et détester, pour l’amour de DIEU, ceux qui Lui désobéissent, voilà deux des points cruciaux de la foi.

Le Messager de DIEU (Paix et bénédiction sur Lui) a dit, selon ce qu’on  nous a rapporté :    

Quand les Israélites commencèrent à mal se conduire, leurs savants les réprimandèrent, mais ils ne changèrent pas. Pourtant, leurs savants continuèrent à les fréquenter et à partager leurs repas. Alors DIEU jeta l’hostilité entre leurs cœurs et les maudit par la bouche de David et de Jésus fils de Marie. Tirmidhi, Sunan (2973)

 

Cependant, il ne faut se détourner des gens pécheurs et les éviter qu’après avoir abandonné tout espoir de les voir accepter la vérité.

Sache qu’il n’est pas nécessaire de rechercher les choses répréhensibles pour pouvoir les interdire :

 

Et n’espionnez pas (49 : 12)

 

Et le prophète dit (Paix et bénédiction sur lui)

Celui qui cherche à dénicher les actions honteuse chez ses frères, Dieu exposera ce dont lui-même a honte Tirmidhi, Sunan (1955)

 

Il est important que tu ne prennes pas pour vrai ni acceptes rien qui te soit rapporté à propos d’actes ou de paroles répréhensibles tant que tu n’en as pas la preuve toi-même ou que cette preuve ne t’a pas été fournie par un croyant qui craint DIEU, est prudent et véridique  

 

Sources : IMAM AL-HADDAD , Intégrité de l'ISLAM (recommendation pour une pratique religieuse parfaite) édition ALBOURAQ

 

 

 

 

 

Tag(s) : #SOUFISME
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :