Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  lf

 

 

Deuxième conseil

 

« Ô mon fils, parmi les conseils de l’envoyé d’Allah (que la Grace et la Paix Divine se répandent sur lui) a donné à sa communauté, il y a ces paroles « Lorsqu’un individu se préoccupe de choses sans importance, c’est là le signe pour lui que le Très Haut l’a abandonné. Qui perd une heure dans sa vie dans autre chose que la dévotion à Allah pour laquelle il a été créé, mérite que ses remords se prolongent. Qui dépasse la quarantaine sans que ses bonnes actions ne l’emportent sur ses mauvaises doit se préparer au feu éternel. »*

 

Donc, le mécontentement d’Allah subhana wa ta’ala n’est que la conséquence de notre comportement, de nos actes, de ce que nous construisons de notre propres mains.

Le mécontentement d’Allah subhana wa ta’ala envers son serviteur est la conséquence du mécontentement du serviteur envers Allah.

Le mot «as-sâ’ah » (l’Heure) ne signifie pas ici une heure de 60 minutes mais signifie un temps, une durée, un moment, une période. Pour preuve : le Jour du Jugement est appelé « as-sâ’ah » :

- Notre vie est divisée en 3 «as-sâ’ah »

   - 1- Le temps de l’obéissance à Allah subhana wa ta’ala

   - 2- Le temps de la désobéissance à Allah

   - 3- Le temps perdu, sans obéissance ni désobéissance

     

 1° - Le temps de l’obéissance peut être divisé en deux :                          

- L’obéissance des croyants en général : lorsqu’ils accomplissent un acte d’obéissance à Allah et s’en contentent.

- L’obéissance de ceux qui sont proches d’Allah « les mouqqarabin » qui lorsqu’ils accomplissent un acte d’obéissance, éprouvent un sentiment de regret de n’avoir pas fait plus.

 

2° - Le temps de la désobéissance (qu’Allah nous en préserve) qui a pour conséquence :

 - Les « comptes » et la « punition » : « al hissab » et « al ‘iqab ». Allah azawajel s’adressera à Son serviteur en lui disant « A ce moment là, à cet endroit là, tu as péché contre Moi qui t’ai créé, t’ai élevé, t’a donné depuis ton enfance. Quel mauvais comportement tu as ! »

 

3° - Le temps perdu, dont une est l’insouciance, « ghafla »

 

Dont la conséquence est que, le Jour du Jugement, le serviteur aura beaucoup de regrets. Il verra ceux qui n’ont pas perdu leur temps avec le prophète Muhammad (sws) and qui auront un traitement spécial, un rang supérieur et ils diront alors « Si seulement j’avais fait plus de dhikr, si seulement j’avais assisté à cette leçon, si j’avais mis en pratique ces connaissances, si seulement, si seulement… »

Alors pour ne pas être dans cette situation le Jour du Jugement il faut :

- Organiser notre temps : savoir ce que nous allons faire pour chaque du jour et de la nuit. Ecrire un emploi du temps pour le jour et la nuit et essayer de s’y tenir.

- Faire le compte à la fin de chaque journée (ce que j’ai fait, ce que j’ai dit, ce que je n’ai pas fait…).

Enfin voici quelques conseils pour faire la comptabilité de l’égo « nafs »

- Avoir un frère ou une sœur fillah qui sera ton frère ou ta sœur dans l’au-delà et qui nous montre nos défauts

- Dans le cas d’un couple marié, on peut le faire ensemble face à face ou l’écrire sur un tableau. Par exemple « aujourd’hui tu as raté la prière du fajr ou tu n’es pas allé à la mosquée… » à dire bien entendu avec des mots choisis d’amour et d’attention de façon à ce que les conseils soient acceptés !

 

«qui dépasse la quarantaine sans que ses bonnes actions ne l’emportent sur ses mauvaises actions doit se préparer au Feu éternel »

Le nombre 40 semble posséder ses propres secrets. Allah swt a cité le nombre 40 plusieurs fois dans le Coran, comme étant une limite maximum. Après qu’Allah (swt) eut sauvé le prophète Moïse de Pharaon, celui-ci a attendu 40 jours et 40 nuits pour s’adresser à Allah (swt). Ainsi, il en va de même pour quiconque souhaite remplir sa tâche ou rester ferme dans sa pratique régulière, qu’il s’agisse d’une demande, d’une invocation, de la lecture de sourate Yassin ou de la mémorisation d’une sourate, d’un hadith…répète-les 40 fois et ils seront ancrés dans ta mémoire. Et si tu souhaites appliquer un conseil à toi-même, répète-le 40 fois. Par exemple : « oh, mes yeux, baisse mon regard » 40 fois !

 

 

 Pour la suite, allez sur le site : http://www.hemmah.fr/pages/resume-en-francais-des-lecons-du-shaykh-habib-hussein/la-lettre-au-disciple-de-imam-abu-hamid-al-ghazali/ 

Tag(s) : #Al-Ghazali

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :