Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

imran-hosein-riba-house.jpg

 

 

Avant-propos.

 

 

Al Hamdoulillah, nombre de frères et soeurs prennent conscience de l’importance de lutter et de se protéger de Riba. Une soeur nous a récemment contacté afin d’obtenir un avis concernant une situation difficile et malheureusement vécue par un grand nombre de la communauté ici en Occident, mais également à travers le monde, sur l’achat d’une maison avec un crédit étalé sur 20 ans, soit de l’usure (riba). C’est à la lumière du Coran et des enseignements islamiques du Cheikh Imran Hosein, que Laîla, étudiante de la pensée du Cheikh, apporte une réponse claire et honnête afin d’aider notre soeur, ce couple, à se désavouer de Riba. Puisse Allah ta’ala leur venir en aide.

 

IMRANHOSEIN.FR

QUESTION

 

 

Salam alaykoum wa rahmatou allah wa barakatouh,

Mon mari et moi avons acheté une maison il y a 10 ans en France avec un crédit sur 20 ans(riba). A l’époque mon mari m’avait informée que d’après ses collègues, c’était haram mais je n’ai pas voulu l’écouter, qu’Allah azza wa jal me pardonne, je n’avais pas beaucoup de connaissances de l’Islam, je travaillais je ne portais pas l’hijab, et je pensais tout simplement qu’il vallait mieux acheter que de payer un loyer à vie.

Quelques années plus tard, j’ai perdu mon beau frère, ce fut un tel choc pour moi de le voir mort que je n’ai jamais été aussi effrayé de ma vie, et à partir de ce moment, j’ai voulu pratiquer ma relgion à fond mais je n’avais pas beaucoup de connaissance jusqu’au jour ou une amie m’a montré une vidéo de cheikh Kichk, rahimahou allah, j’ai eu comme un électro choc, je ne connaissais pas youtube ni dailymotion, et depuis je dirais que Allah sobhanahou wa ta3ala m’a guidé, prière à l’heure, salat elfajr, hijab, et lectures des hadith, du coran et j’aime beaucoup écouter les conférences du Cheikh.

Je regrette énormément l’achat de cette maison, je l’ai mise en vente, j’ai fait istikhara, elle ne s’est pas vendue et je l’ai retiré de la vente.

Mon âme n’est pas tranquille et certains disent que c’est trop tard, que si je la vend à quelqu’un je vais commettre un double péché car cette personne va emprunter de l’argent à son tour et j’en serais témoin que faire ? on me dit aussi que je ne peux pas aller au hadj tant que je n’ai pas fini de payer le crédit.

wa salam alaykoum

 

REPONSE

 

 

Assalam ‘alaikoum wa Rahmat Allah wa Barakatouh,

Chère soeur,

Nous avons bien reçu votre message et l’avons lu avec attention. Votre mari a contracté un crédit avec intérêts pour l’achat d’une maison, de ce fait il est et vous êtes vis-à-vis d’Allah Soubhanah wa Taala en situation de Riba.

Al Hamdoulillah, vous avez été guidée par Allah Soubhanah wa Taala, vous vous êtes aperçue, à tant, de ce péché qu’Allah a interdit, Puisse Allah Taala accepter votre repentir, amine.

Néanmoins, si nous avons bien compris votre message, vous n’avez pas encore fini de payer ce crédit, vous êtes donc encore dans une situation de Riba, il vous est donc très urgent de sortir de cette situation et de vous débarrasser au plus vite de ce crédit avec intérêts, vous n’avez pas le choix si vous voulez qu’Allah accepte votre repentir. En effet, le danger étant si l’homme (ou la femme) meurent dans cette situation de Riba, ils encourent le châtiment d’Allah tel qu’il est annoncé dans le Coran, l’enfer pour l’eternité que Dieu nous en garde, c’est pour cela ma soeur que nous vous conseillons d’arrêter immédiatement ce crédit ! il vaut mieux supporter un loyer ou acheter une maison plus petite (sans crédit à intérêts) que d’encourir la colère de Dieu, ici-bas et dans l’au-delà.

Pour ce qui est de votre capital si vous vendez cette maison? celui-ci vous est acquis, il vous appartient, et vous ne serez point blâmée, à condition d’arrêter Riba et de ne plus le pratiquer, comme le dit Allah soubahanah wa Taala dans le verset فَمَنْ جَاءَهُ مَوْعِظَةٌ مِنْ رَبِّهِ فَانتَهَى فَلَهُ مَا سَلَفَ – البقرة/ آية 275
(Que celui qui aura reçu un avertissement de la part de son Seigneur et arrêté immédiatement (Riba) qu’il garde ce qu’il a acquis (de son capital) auparavant) sourate Al Baquara verset 275, Donc il faut un arrêt immédiat du Riba.

Pour ce qui est d’un acheteur potentiel, vous n’êtes pas responsable des moyens de cet acheteur,il est arrivé au Prophète alaihi salat wa salam d’acheter des affaires aux juifs, or les juifs étaient connus par le mélange des procédés de gain d’argent (ils mêlaient argent licite et argent illicite) mais le Prophète alaihi salat wa salam utilisait un procédé licite qui est le fait d’acheter un objet (peu importe comment il a été acheté par le commerçant qui le lui vendait) mais avec son argent à lui (le prophète) qui était licite, l’opération commerciale est halal, néanmoins si vous trouvez une famille musulmane, que vous aurez prévenue de vous l’acheter sans Riba cela serait un double effort, autant pour vous que pour cet acheteur et Allah est le Parfaitement connaisseur.

Nous prions Allah Taala de vous venir en aide et d’accepter votre repentir, amine

wa salam alaikoum wa rahmat Allah wa barakatouh,

Laila, élève du Sheikh Imran. Pour IMRANHOSEIN.FR

Tag(s) : #Pensées et réflexions...

Partager cet article

Repost 0