Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Question:

Je suis musulman depuis plus de quinze ans et pourtant je suis arrivé à une routine sans voir de changement en moi, j’ai été tenté de prendre une voie spirituelle mais j’ai appris que certains saints même tijani ont suivi des voies initiatiques occidentales non reconnues par l’islam. Je me sens coincé…



REPONSE :


Sachez avant tout que cette routine est étrangère à l’Islam, ce ressenti n’est que le fruit d’un manque de purification intérieure qui nous empêche de goûter à la saveur inaltérable de la communion avec le Divin et de sentir le parfum sublime de Son intimité. L’état de corruption de nos âmes souillées est la cause capable de nous faire ressentir la plus douce des sucreries comme la plus amère. La purification intérieure fait partie intégrante de l’enseignement prophétique et la négliger est similaire à laisser notre champ de culture à l’abandon tout en espérant y voir pousser autre chose que des mauvaises herbes.


Allah (qu’Il soit Glorifié et Exalté) dit :
« Ainsi, Nous avons envoyé parmi vous un messager de chez vous qui vous récite Nos versets, vous purifie […] » (Sourate 02 La vache, verset 151)

« Réussit, certes, celui qui se purifie, et se rappelle le Nom de son Seigneur, puis prie.» (Sourate 87 Le Très-Haut, versets 14 et 15)

« Et quiconque se purifie, ne se purifie que pour lui-même, et vers Allah est la Destination.» (Sourate 35 Le Créateur, verset 18)

« A réussi, certes celui qui la purifie (9) Et est perdu, certes, celui qui la corrompt (10). » (Sourate 91 Le soleil, versets 9 et 10)

« Et quant à ceux qui luttent pour Notre cause, Nous les guiderons certes sur Nos sentiers […] » (Sourate 29 L’araignée, verset 69).

Le meilleur combat c’est comme l’a dit notre bien aimé Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) : « Le meilleur combat c’est que la personne combatte son Nefs et ses passions. » (Rapporté par Ibn Najjar selon Abou Dhar –qu’Allah l’agrée– Sahih- Authentique). Ainsi, la mission du Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) à travers l’enseignement de l’Islam, a pour but d’opérer en nous cette réforme salutaire intérieurement et extérieurement, et dans l’Islam le secteur spécialisé dans ce domaine c’est justement la Tariqa (ou voie Soufi).

À travers la méthode enseignée par notre noble religion en général et avec les enseignements de la Tariqa en particulier, s’amorce alors la transformation de l’être. Ceci afin qu’il soit conforme en tout au Vouloir Divin et que par cette méthode l’être puisse accéder à la Connaissance. Cela se retrouve en la personne du Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) que l’on doit imiter pour pouvoir atteindre l’agrément Divin, tel qu’il est spécifié dans la parole d’Allah (qu’Il soit Glorifié et Exalté) : « Vous avez effectivement dans le Messager d’Allah un excellent modèle à suivre pour celui qui espère rencontrer Allah et voir le Jour Ultime et évoque Allah fréquemment. » (Sourate 33 Les coalisés, verset 21).

Seïdina Ahmed Tidjani (qu'Allah sanctifie son précieux secret) a dit :  « Quant à la Connaissance et la méthode pour y accéder c'est en suivant le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) dans l'ensemble de ses paroles, ses actes, ses états, ses caractères, dans l'observance des Droits Divins -qu'Il soit Glorifié et Exalté- en secret et en public, le tout accompli sincèrement pour Allah sans aucune altération quelconque par des choses mondaines ou celles de l'au-delà. Que tout cela ne soit accompli qu'afin d'Exalter Allah et de Le Magnifier, sur le tapis de l'agrément, de la soumission en s'en remettant à Lui, en comptant sur Lui -qu'Il soit Exalté- en toute chose, en retournant à Lui pour toute chose » (Djawahirou-l-Ma’ani). Mais pour ce faire, il faut un maître éducateur dans la voie qui nous guidera dans notre réforme intérieure et nous mettra en garde contre les pièges grâce à ses précieux conseils. Ensuite, la grâce Divine aidant, nous pouvons espérer en l’immense transformation.

Maintenant, nous sommes restés stupéfaits vis-à-vis de votre affirmation que certains Tidjani appartiendraient à d’autres voies initiatiques occidentales. En effet, il est impossible pour un Tidjani au sein même de l'Islam d’être membre d'une autre voie spirituelle authentique, voie qui pourtant chemine dans la vérité, alors que dire de mouvements étrangers dont l'Islam et la Tariqa Tidjaniya n'ont que faire. Par la grâce d'Allah toutes les vérités sont établies dans l'Islam et rien ne peut la supplanter, car tout y est contenu et c'est pour cela qu'Allah (qu’Il soit Glorifié et Exalté) dit dans le Qoran : « […] Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée l'Islam comme religion pour vous [...] » (Sourate 05 La Table servie, verset 3). Tout le bien pour l’humanité et pour les Djinn, dans ce monde et dans l’autre, est dans l’Islam et aucune philosophie d’où qu’elle provienne ne peut changer cette règle d’Allah comme il est dit dans le Qoran : « […] et tu ne trouveras jamais de changement à la règle d’Allah. » (Sourate 48 La victoire éclatante, verset 23).

Ainsi, la seule référence acceptée et acceptable est notre très saint Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) comme l’a maintes fois indiqué Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) qui a dit : « Parmi les plus grands signes de l’amour du Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) c’est le sacrifice pour lui et l’application de sa Sunna, le suivi de sa voie et de sa guidance, le respect des prescriptions qu’il nous a données, contenues dans la Chari’a. » (Djawahirou-l-Ma’ani). Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) a également dit : « Le suivi de ce noble Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) est une vie pour les cœurs et une lumière pour la clairvoyance, une guérison pour la poitrine et un parfum pour les âmes, un délice pour les esprits, un apaisement de la tristesse et un guide pour ceux qui errent. » (Djawahirou-l-Ma’ani)

Par conséquent et dans tous les cas, même si mille saints de la communauté avaient eu des penchants pour des pensées extérieures à l’Islam, ils ne sont nullement notre référence, car la seule référence est le « modèle parfait » (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) et tous ceux qui l’ont suivi dans la perfection : « Vous avez effectivement dans le Messager d’Allah un excellent modèle à suivre pour celui qui espère rencontrer Allah et voir le Jour Ultime et évoque Allah fréquemment. » (Sourate 33 Les coalisés, verset 21).


Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe


Tag(s) : #Seïdina Ahmed Tidjani

Partager cet article

Repost 0