Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 
 bbbbbbbbb-copie-1.jpg
 
 
 L'assassinat du Cheikh Al-Bouti
 
 
 
 
 
 
 
 Explication de son fils Tawfik al-Bouti
 
 
 
 

 

 
 
 
 
Tentative de décrédibilisationde la version officielle du gouvernement syrien sur la mortdu Sheikh Al-Bouti déjouée
 
 
 
 
 
 
 
 

Suite à l’assassinat du Sheikh al-Bouti, orchestré, soit par des services tel que le Mossad, soit par un groupe égaré sorti de l’Islam, une tentative d’attribution au gouvernement syrien de cet acte de Munkar (mal extrême en violation des ordres d’ Allah) a été mise en place par l’intermédiaire de la conception d’une fausse vidéo, celle-ci largement diffusée sur les réseaux sociaux.

« Quiconque tue intentionnellement un croyant, sa rétribution alors sera l’Enfer, pour y demeurer éternellement. Allah l’a frappé de Sa colère, l’a maudit et lui a préparé un énorme châtiment. »

Dans cette vidéo, nous voyons le Sheikh al-Bouti – qu’Allah taala lui fasse Miséricorde – donner un sermon juste avant qu’un individu surgisse et lui jette ce qui semblerait être un engin explosif. Le Sheikh succomberait quelques instants après, suite à une importante blessure faciale.

Aussi étonnant que déstabilisant, certains musulmans ont pris cette vidéo pour argent comptant. Or, même sans connaissance spécifique de logiciels de traitement d’images – Adobe Premiere, Adobe After Effect, Final Cut, Avid, Photoshop, etc. -, il était plus que limpide que cette vidéo n’était qu’un grotesque montage. Pour les plus connaisseurs en traitement d’images, ils auront directement reconnu le recours à la technique des masques de fusion. Pour les novices, un masque de fusion sert à appliquer un effet spécifique à une partie d’une image (ou d’une vidéo) sans en altérer la totalité. Cette technique permet ainsi de chevaucher différentes images ou séquences vidéos dans un même plan global, comme par exemple, reprendre le décor d’une mosquée et y incruster au milieu, une intervention du Sheikh al-Bouti, le tout sublimé de quelques artifices extérieurs soigneusement traité afin de ne voir aucune manipulation.

Vous trouverez ci-dessus une vidéo expliquant en détail cette tentative de manipulation médiatique.

 
 
 

Quant aux musulmans ayant la triste tendance à accepter toute information comme vérité afin de confirmer leur croyance, nous vous renvoyons au Noble Coran du Seigneur de la Kaaba :

Ô vous qui avez cru! Si un pervers vous apporte une nouvelle, voyez bien clair [de crainte] que par inadvertance vous ne portiez atteinte à des gens et que vous ne regrettiez par la suite ce que vous avez fait.

Une question persiste. Si cette tentative de manipulation a bien été orchestrée par des individus se proclamant représentants du message de notre Noble Messager, le Prophète Muhammad – paix et salutations sur lui – pourquoi ceux-ci devraient-ils mentir et user de tels stratagèmes s’ils étaient réellement sur la voie d’Allah ?

Comme le Sheikh Imran N. Hosein le rappelait dans sa dernière conférence traitant de la Syrie et de l’assassinat du Sheikh al-Bouti, tout sera fait pour attribuer cet acte au gouvernement syrien. C’est sans compter la loi Divine, Al Hamdoulillah, le faux ne peut triompher du vrai. Et bien que ni nous, ni le Sheikh Imran N. Hosein, ne défendrons jamais le régime de Bachar al Assad, ni ne validerons la doctrine alaouite et chiite, tout musulman à l’obligation de réprouver le blâmable, comme le rappel le hadith rapporté par Muslim:

« Quiconque parmi vous remarque un « munkar », il doit le corriger de ses mains, et s’il n’est pas capable de faire cela, il doit l’interdire avec sa langue; et s’il n’est pas capable de faire cela non plus, il doit au moins le considérer comme un mal dans son cœur ; et ceci est le plus bas degré de la foi.. » [Mouslim].

Puisse Allah taala apaiser et donner victoires aux opprimés et aux véridiques et guider nos frères et soeurs vers la voie de l’Unique. Ameen.

 
 
 Source : Imranhosein.fr 
 

Partager cet article

Repost 0